Fermer
Photo photo en noir et blanc du peintre contemporain Pamphyle.

Pamphyle

France
Pigments en abstraction
Peinture

Pamphyle, né à Lyon en 1946, est un artiste autodidacte dont l’œuvre se distingue par une approche sensorielle et méditative de la peinture abstraite.

Initié à l’art dès son plus jeune âge, il a commencé à explorer la peinture et le modelage à seulement 9 ans, influencé par son frère décorateur en porcelaine. À 14 ans, il s’essaie au dessin sur soierie avant de se tourner vers la forge, où il débute ses premières sculptures de fil de fer habillées de papier mouillé.

En 1980, Pamphyle décide de se consacrer entièrement à son art. Il crée lui-même ses couleurs à partir de pigments naturels, projetant son imaginaire et sa sensibilité sur ses toiles. Son travail renonce à toute narration pour s’ouvrir à un espace contemplatif, où l’essentiel réside dans la matière et le geste. Sa peinture, faite de mélanges de matières et de pigments purs, se caractérise par des griffures, des signes et des traces qui émergent et s’entrelacent, créant une dynamique visuelle et émotionnelle unique.

L’œuvre de Pamphyle continue de séduire collectionneurs et amateurs d’art à travers le monde. En mettant l’accent sur l’introspection et la contemplation, ses peintures invitent le spectateur à une expérience sensorielle profonde.

N’attendez plus et découvrez les créations de Pamphyle aux Galeries Platini.

Technique

Pamphyle utilise une technique artistique unique qui mêle des pigments naturels à une approche gestuelle et sensorielle. Chaque toile commence par une couche de terre d’ocre, suivie de 8 à 10 couches successives de peinture à l’huile. Il emploie des outils originaux, parfois créés par lui-même, comme des pointes en acier pour graver des mots abstraits ou des passoires pour projeter des pigments.

Par des griffures, grattages et superpositions, il révèle des couleurs et des textures cachées, créant des œuvres qui allient brutalité et raffinement, tout en évoquant la mémoire et l’émotion.

Photographie en noir et blanc de Pamphyle dans son atelier.
Pamphyle
Peintre
« Sa peinture aux géométries incertaines flirte en apparence avec l’épure. Elle offre en surface l’énigme de la suavité de la peau mystérieuse, comme par nécessité de sonder, les profondeurs de sa toile, de son âme. L’artiste griffe, égratigne, révèle les matières successives, dévoile les pigments cachés.» - Corinne Garay
Photographie en noir et blanc de Pamphyle dans son atelier.
Pamphyle
Peintre
« Des traits, des signes, des griffures, se mêlent et s'entrelacent pour se partager l'espace. Des stigmates, qui inévitablement ramènent les esprits cartésiens au présent, en quête de rationalisme. À quoi bon, puisque l'artiste s'emploie à les confondre pour mieux les oublier. »
Photographie en noir et blanc de Pamphyle dans son atelier.
Pamphyle
Peintre
« Pamphyle peint, entre la griffe et la caresse, des tableaux palimpsestes, des tableaux de mémoires et de traces qui sont aussi mesure du temps. 
Dans ces œuvres qui ont renoncé à toute histoire, à toute anecdote, pour s’ouvrir à un espace méditatif et contemplatif, l’essentiel est dans le travail de la matière et dans le geste. Une matière, des pigments naturels, où les couleurs de terre dominent que le peintre utilise pour mettre en valeur la simplicité des vieux crépis, des murs qui ont vécu.» - Nelly Gabriel

Découvrez les coulisses du travail de Pamphyle

VUE D’ATELIER